Le site de l'Espace Culturel Leclerc & Galerie d'art de Gap

Série TV Le Baron Noir Studio canal. 8 épisodes




Le Baron noir est interprété par un Kad Merad magistral, bien épaulé par Niels Arestrup et Anna Mouglalis, une plongée au coeur de la politique ou la fiction et la réalité se confonde, si bien qu'on ne peut s'empêcher de faire des rapprochements avec nos contemporains. Si l'idée d'une série autour de la politique peut paraître fastidieux force est de voir que l'exercice est une réussite et ne ménage en aucun cas le suspense qui a fait la force des productions TV  de Canal + dans des séries telles que Mafiosa ou la très réaliste Engrenages.
 

La campagne présidentielle, en France, bat son plein, avec le second tour qui s'annonce. Francis Laugier, candidat du Parti socialiste (PS), doit affronter au second tour Jean-Marc Auzanet (UMP), le président sortant. Le soir du débat du second tour, l'un de ses plus fidèles alliés et conseillers, Philippe Rickwaert (député-maire de Dunkerque  et promis à la direction du PS), apprend d'une source policière qu'une perquisition de la brigade financière doit avoir lieu le lendemain matin au siège de l’office HLM de Dunkerque. Craignant que les enquêteurs ne découvrent qu'une partie des fonds a servi à financer la campagne électorale de Laugier, Rickwaert, Véronique Bosso, sa première adjointe, et Joël Donfront, le trésorier de l'office, font disparaître les preuves durant la nuit.

Un problème de trou dans la trésorerie se pose alors et Rickwaert demande à Joël d'en prendre la responsabilité, tout en garantissant à Laugier qu'il n'y a aucun problème. Mais Joël choisit alors de se suicider et Laugier, élu président de la République, préfère lâcher Rickwaert en rase campagne. Meurtri, celui que l'on surnomme alors le "Baron noir" va parvenir à se faire réélire député du Nord contre le candidat officiel du PS que Laugier et sa conseillère, Amélie Dorendeu, ont lancé contre lui, et va se servir de son mandat et de son influence dans le parti pour se venger en pourrissant le quinquennat du nouveau président, tout en faisant face à la justice...


21 Mars 2016 - écrit par Jean-Marc BIJOWSKI - Lu 68 fois


              


Réalisation du site : Agence Sonart