Le site de l'Espace Culturel Leclerc & Galerie d'art de Gap

Une Autre Réalité - exposition photographique de Jean-Michel Pouzet





Hier, nous avons suivi le photographe Jean-Michel Pouzet, durant l'accrochage de son exposition photographique : "Une Autre Réalité". Un système de scratch permet aux séries photographiques de tenir sur des réglettes d'aluminium. Chaque série est conçue autour d'un objet unique, qui, a force de clichés, d'angles différents, d'expositions variées, finissent par une création faisant ressortir l'âme de l'objet photographié dans une autre réalité...

Accrochage de l' exposition Une autre réalité de  Jean-Michel Pouzet
  • Accrochage de l' exposition Une autre réalité de  Jean-Michel Pouzet
  • Le cimetière des éléphants volants - Photographies de Jean-Michel Pouzet
  • Tombé du Ciel - photographies de Jean-Michel Pouzet
  • Le Carrosse du Moine -photographies de  Jean-Michel Pouzet
  • Le cimetière des éléphants volants - photographies de Jean-Michel Pouzet
Le Photographe plasticien Nantais, Jean-Michel POUZET pratique une photographie contemporaine, minimaliste, coloriste et narrative, où l'interprétation allégorique est de mise. 
L'exposition une autre réalité présente neuf séries, composées de grands formats de 90X120 et 40X50, qui veulent narrer des histoires "réelles" comme celle de "l'origine du monde", "du triangle sensuel" ou du "cimetière des éléphants volants". 
 
Le texte qui accompagne chaque série, est comme une sorte de fabulette souriante et moralisatrice, superposant l'écriture aux mots photographiques. 
C'est une présentation artistique originale, qui tranche avec la photographie traditionnelle ; elle explore une abstraction, très colorée, un symbolisme chantant sur la morale, le social ou la sensualité...

Le photographe Jean-Michel Pouzet près de la série : Le cimetière des éléphants volants
Le photographe Jean-Michel Pouzet près de la série : Le cimetière des éléphants volants
Texte accompagnant la série " Le cimetière des éléphants volants " :

Ce mastodonte de fer n'est pas un monstre. Deux grands trous couverts d'un voile de tristesse supplient comme un chien implore protection. Cette tonne d'acier est une masse dont la sensibilité gratifie de sens l'acte de création humaine.

Dans ce dédale, je ne sais plus où perdre mon regard. Sur la lande paisible gisent en rangs serrés et à perte de vue un enchevêtrement d'ailes, de cockpits et de fuselages. Le soleil déchire les yeux. La main posée en visière,l'oeil aux aguets et les lèvres serrés, j'explore ce cimetière d'éléphants volants.
Et dire que tout cela a volé !

Un éperon planté sur le nez, des ogives suspendues aux ailerons suggèrent que quelques uns ont du batailler ferme lors des fatales missions.
Et dire que certains ont tué.

Les Hublots brûlants et éblouissants semblent renvoyer encore les "oh" et "ah" de passagers frappés par la beauté du sol.
Et dire que la vue du ciel les a enchantés !

Tout près, se faufile une créature lourde et métallique. L'homme éléphant ? Le regard est creusé dans le métal. Inattendu, il n'est en rien de fer, il serait plutôt aussi bavard qu'un bréviaire. Ce regard s'adresse à son créateur, en quête d'une gratitude jamais reçue.

Et dire que ces yeux sont inventés ! 
Beaune, 2011 

Visite libre de l'exposition : " Une autre réalité " durant les heures d'ouverture de l'Espace Culturel Leclerc du 7 octobre au 1 novembre 2014;

8 Octobre 2014 - Lu 301 fois



              


Réalisation du site : Agence Sonart